Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarchesChanger la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches Organisation Thèmes Chemin de vie  
 

Instruction publique, culture et sport

25.5.2005

Charles Beer confirme ses mesures sur l’école publique genevoise


Charles Beer, Conseiller d’Etat en charge du Département de l’instruction publique, déplore que la majorité de la commission du Grand Conseil ait brutalement écarté le projet de contreprojet du Conseil d’Etat, qu’il a veillé personnellement à élaborer en étroite collaboration avec les enseignants et les parents d’élèves, après une consultation intensive des milieux sociaux, économiques et politiques du canton, et ce pendant plusieurs mois.

Par ailleurs, le Président du DIP souhaite que cet accord des partis de l’Entente et de l’UDC - plus soucieux des élections de cet automne que de l’avenir des enfants de ce canton - n’aboutisse pas à retirer la parole au peuple genevois appelé à se prononcer démocratiquement sur l’avenir de l’école.

Il relève également avec inquiétude les dérives et les surenchères d’un texte qui, par exemple, prône l’introduction d’une forme de sélection des enfants à l’âge de 6 ans. Les injonctions qu’il contient bafouent les compétences des enseignantes et des enseignants et témoignent à la fois d’une profonde ignorance et d’un grand mépris à l’égard des enjeux auxquels est confrontée l’école genevoise.

Le Président du DIP rappelle que ce coup de force ne remet pas du tout en question les décisions qu’il a annoncées le 12 mai 2005. Dès cet automne, le retour des notes et la remise trimestrielle du carnet scolaire, puis un seul mode d’organisation pour l’ensemble des écoles du canton seront mis en oeuvre.

Télécharger

Voir aussi


haut de page