Ecusson de la République et du canton de Genève


REPUBLIQUE
ET CANTON
DE GENEVE

e-démarchesChanger la couleur des liensDiminuer la taille du texteAugmenter la taille du texteImprimer la pageContactez-nousPlan du siteFoire aux questions Conditions d'utilisation

Recherchez dans:

Recherche avancée

ge.ch Démarches Organisation Thèmes Chemin de vie  
 

Instruction publique, culture et sport

9.10.2006

Genève se dote de moyens innovants avec deux nouveaux projets de loi: l’un sur la formation professionnelle, l’autre sur l’orientation et l’information scolaires et professionnelles


Ces deux projets de loi ont été élaborés en étroite collaboration avec les partenaires sociaux, puis proposés au conseil d'Etat qui les a récemment approuvés.

MM. Charles Beer, conseiller d’Etat en charge du Département de l’instruction publique, François Longchamp, conseiller d’Etat en charge du Département de la solidarité et de l’emploi, Nicolas Aune, secrétaire général de l'UIG Union industrielle genevoise et président du Conseil Central Interprofessionnel (CCI), Bernard Nicole, délégué à la formation Métallurgie du bâtiment et vice-président du CCI et Grégoire Evéquoz, directeur de l'Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue présentent deux nouveaux projets de loi: l'un sur la formation professionnelle, l'autre sur l'orientation et l'information scolaires et professionnelles. Ils ont été élaborés en collaboration étroite avec les partenaires sociaux, puis proposés au conseil d'Etat qui les a récemment approuvés.

Ces projets de loi seront soumis les 12 et 13 octobre 2006 à l'examen du Grand Conseil. Ils s'inscrivent dans le contexte de la loi fédérale sur la formation professionnelle entrée en vigueur le 1er janvier 2004 et apportent nombre d'innovations importantes, notamment dans le sens de l'accroissement de l'efficacité des dispositifs formation/information/orientation et dans la systématisation d'une démarche qualité. Ces deux projets de loi sont en adéquation avec celui modifiant la loi sur le chômage présenté le 3 octobre 2006 à la presse. Ils donnent une base légale solide aux réformes fédérales tout en prenant en compte les spécificités genevoises.

Des impacts concrets:

  • Soutien aux apprenants avant leur entrée en formation et accompagnement individuel

  • Meilleur encadrement des apprenants

  • Suivi des jeunes en difficulté
  • Mesures particulières pour les demandeurs d'emploi (par exemple la reconnaissance et la validation des acquis de l'expérience)

  • Nouvelles possibilités de formation en deux ans et nouvelles filières de formation dans l’enseignement supérieur

  • Incitation à la formation tout au long de la vie, vecteur-clé de l'employabilité

  • Les entreprises et les associations professionnelles ont la possibilité de présenter leurs métiers dans le cadre de centres spécialisés

  • Deux ou plusieurs entreprises pourront mettre leurs ressources en commun pour former ensemble des apprenant-e-s.


Pour tout complément d’information: Grégoire Evéquoz, Directeur général, de l’Office pour l'orientation, la formation professionnelle et continue (OFPC), DIP, T. 022 388 44 25

Télécharger


haut de page